Un futur electrique pour la vie citadine

Un futur electrique pour la vie citadine

Le 31 décembre dernier, on a tous pensé que l’année 2020 serait l’année du changement. Cependant, le changement anticipé au moment des festivités était loin de ressembler à notre nouvelle normalité. Quoi qu’on en pense, 2020 nous a forcé à repenser notre façon de voir le quotidien, notre mode de vie, notre manière de consommer et de se transporter. Tout ça, pour le bien de cette vie en communauté. La façon de se déplacer à pris une place primordiale dans la vie des gens et ce sous plusieurs angles: l’envie de se déplacer sécuritairement, l’envie de bouger et être actif et un besoin d’autonomie. Pour Opus ces facteurs reposent sur un dénominateur commun: le vélo électrique.

Pour 2020, pour la nouvelle normalité, la mission d’Opus était claire : offrir un style de vie électrique en mettant de l’avant ce moyen de transport. L'ancrer dans sa communauté pour le faire rayonner.

Compagnie montréalaise engagée dans sa métropole, Opus a choisi de laisser place à la créativité de ceux qui l’habite fièrement pour accomplir cette mission, encourager l’achat local, encourager les artistes locaux. Dominique Lafond, photographe, Le Bicar, artiste visuel et Audrey Rivetcréatrice de contenu et designer graphique se sont approprié les vélos Opus pour les faire vivre à travers différents esthétismes qui rappellent l’éclectique Montréal.

Une initiative urbaine, comme l’offre de l’entreprise Opus.

Adhéré au vélo électrique, c’est plus qu'adhérer à un produit, c’est aussi adhéré à un style de vie. C’est mettre les communautés urbaines à l’avant plan en utilisant un moyen de transport écologique, qui facilite les déplacements de tous, sans limite et fait de cette vie urbaine un point de rencontre unique, un épicentre d’innovation.

Partagez cette nouvelle

Retour aux nouvelles