Opus présente :Bon Vivant Shop

Opus présente :Bon Vivant Shop

La dernière année nous a fait voir la ville et notre entourage autrement. . Il est maintenant temps de partir à sa (re)découverte à vélo! Pour célébrer l’été 2021, Opus a choisi de faire place à sa communauté. Découvrez l'entreprise Bon Vivant Shop dans cette entrevue avec son fondateur, Jean-Mat.

Quelle place occupe le vélo dans ton mode de vie?

Le vélo occupe une place très importante dans ma vie. J’ai toujours fait beaucoup de sport et depuis les 5 dernières années, le vélo est mon sport de prédilection. Disons que je prévois mon horaire en fonction de mes sorties quotidiennes et mes trips du week-end sont prévus à des endroits où j'aime rouler

Le quartier qui résonne le plus chez toi et pourquoi?

Je n’ai pas vraiment de préférence. J’ai vécu plus de 10 ans sur le Plateau Mont-Royal/Mile-End, c’est un quartier que j'aime beaucoup. J’habite maintenant le quartier Saint-Henri depuis quatre ans, j’ai développé plus de rapprochements avec le Sud-Ouest durant les dernières années. C’est devenu, selon moi, plus dynamique et intéressant.

Ce que tu aimes de la vie en milieu urbain?

J’aime bien l'accès facile et à proximité de plusieurs commerces et entreprises spécialisés. Autant dans la restauration, café ou magasin de vélos par exemple. On trouve de tout pour tous les goûts et nous avons la chance de rencontrer des gens intéressants qui partagent les mêmes passions et valeurs.

Quelle place souhaites-tu occuper dans ta communauté?

J’ai toujours été présent dans un sens. J’ai eu la chance d’avoir une boutique pendant sept ans sur le plateau Mont-Royal, ce qui m’a permis de rencontrer beaucoup de gens avec qui j’ai gardé contact. Je participe à leurs événements et ils participent aux miens. Même chose dans la communauté du sud-ouest. Nous travaillons d'ailleurs sur une série de vidéos avec Bon Vivant qui met en valeur des artistes et entreprises locales.

Un enjeu qui te préoccupe dans ta communauté?

La survie des commerçants. Comme j’ai été moi-même propriétaire d’un commerce je connais les difficultés et je crois fortement que les commerces locaux ont une place très importante dans la communauté. Ils donnent la chance aux gens de tisser des liens serrés entre eux.

Comment l’idée de Bon Vivant Shop est-elle venue?

L’idée est simplement venue de ma connaissance des vêtements après plusieurs années dans cette industrie. J’avais le sentiment de pouvoir offrir un produit de plus haute qualité fait localement à un prix très raisonnable. Mais le contact au Japon m'a donné la chance d’avoir des tissus de qualité dès les premières collections, ce qui m'a différencié des autres marques.

Qu’est-ce que cette réalisation représente pour toi?

Ça représente ma liberté d’être créatif à tous les niveaux.

Quelle est selon toi la force de Bon Vivant Shop?

Notre force reste la même. Trouver les meilleurs tissus équitables au Japon et au Portugal et fabriquer le tout localement au Québec et ailleurs au Canada. La coupe de nos vêtements joue aussi un rôle très important dans notre succès. Nous sommes toujours prêts à améliorer les détails d’un morceau pour le rendre parfait à nos yeux.

Ta plus grande source d’inspiration/motivation pour poursuivre en entrepreneuriat?

Des entreprises comme Patagonia sont très inspirantes, particulièrement l’histoire du fondateur Yvon Chouinard. Mais je prends mon inspiration partout, que ce soit dans l’art, dans la musique ou même dans le sport. Quand je vois quelqu’un qui a du succès d’une façon que j'apprécie, que ça soit la victoire d’un de mes cyclistes préférés ou le nouvel album d’un artiste que j’affectionne, ça me motive à continuer mon aventure.

Comment envisages-tu l’avenir de Bon Vivant Shop?

J’aimerais agrandir l’équipe et pouvoir offrir une plus grande variété de vêtements, si possible même pour le vélo!

Quels sont tes souhaits pour le futur de la vie urbaine?

Qu’on trouve un bon équilibre entre les cyclistes et les automobilistes tout en prenant soin de ne pas négliger les commerces qui sont souvent perdants dans le réaménagement de certains quartiers. Je crois que Montréal a fait beaucoup de progrès et j'espère que nous continuerons à être à l’écoute de notre communauté.

Qu’est ce qui a résonné chez toi lorsqu’Opus t’a approché pour t’offrir sa tribune?

Je connais bien la marque et j'ai toujours apprécié leur approche urbaine et diversifiée. Ça me touche aussi beaucoup d’être associé à une marque de vélo, surtout locale.

Un moment #chasethatsmile de ton quotidien?

Ride à la montagne avant le travail.

Afin de poursuivre son engagement auprès de sa communauté, Jean-Mathieu verse le cachet de sa participation à une cause qui lui tient à cœur. 

Quel organisme as-tu choisi de soutenir et pourquoi?

Eden Reforestation Project : edenprojects.org

Je veux simplement soutenir cet organisme car il redonne à la cause qui me tient à cœur, la nature. Ils ont déjà replanté plus de 500 millions d'arbres.


Suivez Bon Vivant Shop 

https://bonvivantshop.com

https://www.instagram.com/bonvivantshop

Partagez cette nouvelle

Retour aux nouvelles